Instantanés littéraux d’Afrique

18 octobre, 2010

Lundi 18 octobre 2010

Classé dans : Non classé — herve tilly @ 22:57

Le banco se dissout dans les flots
le désarroi se pose sur la rive
et l’homme regarde le fleuve
en pleurant .

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

juno39 |
Du polar à lier |
Broderies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Réflexions pédagogiques par...
| Abandons
| clopidogrelfr